FUMIER ET ENGRAIS NATURELS

Fumier

Pour être utilisé au jardin, le fumier doit d’abord être composté pour détruire les graines de mauvaises herbes, les insectes nuisibles et les maladies.  Il existe plusieurs types de fumier, mais le fumier de poulet est le plus riche pour ce qui est des trois minéraux majeurs (les plus importants pour les plantes) suivi du fumier de mouton.

Source : Lili Michaud, Mon potager santé

 

Engrais vert

Ce sont des cultures (ex. : avoine, sarrasin, trèfle, etc.) qui sont destinées à être enfouies avant qu’elles ne montent en graines. Ces plantes améliorent la structure du sol, contrôlent les mauvaises herbes et enrichissent le sol en matière organique.

Sources : Lili Michaud, Mon potager santé et Yves Gagnon, La culture écologique pour petites et grandes surfaces

 

Engrais naturels

Les engrais naturels sont le substitut des engrais chimiques, même si leur absorption par la plante n’est pas faite de la même façon. Ils existent sous différentes formes, liquides, en poudre et en granule. Certains sont élaborer pour des besoins précis alors que d’autre pour une utilisation générale, lisez les étiquettes ou renseignez-vous auprès d’un vendeur. Lorsque vous achetez un engrais dit vert, assurez-vous qu’il soit vraiment à base d’élément naturel. Pour être totalement certain, vous pouvez choisir un engrais certifié par un organisme tel Québec vrai, OMRI, etc. Cela veut dire que le produit est autorisé pour l’agriculture biologique. 

Voici quelques exemples d’engrais naturels :

Ces farines contiennent un bon taux d’azote et de phosphore organique, bonne alternative aux farines animales. Les farines de sang, d’os et de viande ne sont pas recommandées au potager à cause des risques de contamination qui ont été révélés lors de l’apparition de la maladie de la vache folle.

La valeur fertilisante des émulsions de poissons varie selon les fabricants. (Faites attention, certains fabricants ajoutent des engrais solubles, chimiques, au produit pour augmenter la valeur fertilisante.) Permet de corriger rapidement les carences. Excellent lors de la production des semis et même recommandé avant la transplantation pour favoriser une reprise rapide des plants.

Bonne source de potassium et d’oligo-éléments. Utiliser lors de la production des semis et/ou en engrais foliaire durant la saison. Une fois encore, les engrais à base d’algue ne sont pas tous totalement naturels.

Bon apport en matière organique. Très utilisé en agriculture biologique.

Issus d’une macération, d’une infusion ou d’une décoction de plantes ou de composts réalisés chez soi. Ces engrais sont intéressants en milieu de saison pour stimuler la croissance des plantes exigeantes.

Sources : Lili Michaud, Mon potager santé et Yves Gagnon, La culture écologique pour petites et grandes surfaces